Brasserie C_05.jpg

Brasserie {C}

La croisée entre une histoire et une passion.

La Brasserie {C} trouve ses racines en 2012 lorsque François et Renaud, deux agronomes fraîchement
diplômés, se lancent dans une aventure brassicole qui allait changer leurs vies.
C’est en effet après plusieurs années de brassage dans le garage de François que les deux passionnés
se sont décidés à franchir le cap de faire découvrir leur fameuse recette, celle de Curtius !


Rapidement installés dans un premier local au cœur du quartier Saint-Léonard, les deux amis
découvrirent et apprirent « sur le tas » à faire de leur passion leur métier.

Au gré d’innombrables rencontres et de partage, Curtius se fera même une place de choix sur la table
de grands noms de la gastronomie en Belgique et à l’étranger.


Dès 2013 l’équipe de la brasserie s’agrandit et il leur fallut trouver un nouvel emplacement.
Le Béguinage du Saint-Esprit, bâtisse datant de 1611, semblait tout droit sorti d’un rêve pour y installer
une microbrasserie et, en dépit des nombreux obstacles et de leur statut d’auto-entrepreneur, le rêve
devint réalité au printemps 2014.


Investir un lieu chargé d’histoire pour y produire des bières artisanales au 21e

siècle, l’accomplissement était de taille mais, loin de se reposer sur ses lauriers, l’équipe de la Brasserie {C} n’a de cesse depuis d’être une force de proposition gustative forte, avec le lancement de nouvelles gammes, la main tendue à d’autres artisans. Les portes grandes ouvertes, elle propose également des visites de brasserie et des ateliers zythologiques, allant du brassage à la dégustation.


Depuis 2019, la Brasserie {C} est revenue aux sources en installant son tout nouvel espace de production dans le quartier Saint-Léonard. La Fabrique {C}
est née !
Pour la première fois dans son histoire, cette petite entreprise liégeoise devient 100% autonome.
Ainsi, les projets se succèdent les uns aux autres et l’équipe ne cesse de grandir avec pour seul leitmotiv de pouvoir continuer à rêver éveillé et d’accueillir chaleureusement tous ceux qui lui font l’honneur de s’y intéresser.